Ce poison que vous consommez chaque jour tue des millions de personnes par an !

Ce poison que vous consommez chaque jour tue des millions de personnes par an !

Le cœur est l’un des organes vitaux de notre organisme. Chargé de pomper le sang afin d’assurer l’arrivée de l’oxygène et des différents nutriments dans toutes les cellules du corps, assurer son bon fonctionnement est primordial pour bénéficier d’une bonne santé. Or, il suffit de quelques mauvaises habitudes adoptées sur le long terme pour l’impacter. Découvrez donc la pire chose que nous faisons au quotidien et qui altère la santé de notre cœur.

L’un des premiers facteurs qui influencent notre santé et particulièrement celle de notre système cardiovasculaire est notre alimentation. En effet, l’un des aliments les plus néfastes que nous consommons quotidiennement, et à des doses plus ou moins élevées en fonction des personnes, est le sucre. Ces cristaux blancs qui donnent une saveur douce et sucrée à nos gâteaux et à nos boissons ne sont pas aussi inoffensifs qu’ils ont en l’air.

Pourquoi le sucre est-il néfaste pour la santé du cœur ? Depuis bien longtemps, le gras et le sel étaient les principaux accusés de la mauvaise santé de notre système cardiovasculaire. Or, une nouvelle étude menée par Dr. James J. DiNicolantonio, chercheur en médecine cardiovasculaire au Saint Luke’s Mid America Heart Institute, a montré que chez 15% de la population américaine, plus du quart de l’apport calorique provient des sucres ajoutés. Un fait qui fait multiplier par trois leur risque de mortalité suite à des maladies cardiovasculaires. En effet, cette surconsommation de sucres est due à la présence abondante de sucres ajoutés dans les différents plats et boissons qui font désormais partie de notre alimentation quotidienne et qui augmentent considérablement les risques d’apparition de plusieurs maladies telles que l’hyperlipidémie, le diabète de type 2 et l’hypertension, qui menacent toutes, la santé de notre système cardiovasculaire. Pour mieux comprendre la corrélation entre le sucre raffiné et les maladies cardiovasculaires, regardons de plus près comment il agit sur notre organisme.

Sucre et hyperlipidémie L’hyperlipidémie consiste à avoir un taux de lipides élevé dans le sang, incluant cholestérol et triglycérides. Ces derniers proviennent essentiellement d’une consommation excessive de sucre rapide et d’alcool. Une étude menée en 2010 sur près de 6000 personnes a clairement montré que la consommation excessive de sucre menait à une hausse du taux de mauvais cholestérol dans le sang, et à une baisse du bon cholestérol. En effet, l’accumulation des lipides dans le sang conduit à un dépôt de graisses sur les parois des artères du cœur, causant ainsi leur épaississement ou la formation de caillots sanguins et augmente les risques d’obstruction de certains vaisseaux sanguins moins volumineux, conduisant ainsi à une crise cardiaque ou à un AVC.

Sucre et diabète de type 2 En consommant du sucre, le pancréas produit de l’insuline afin de permettre l’absorption de ce dernier par les différentes cellules du corps qui l’utiliseront en tant que carburant. Mais en en consommant une quantité trop importante, les cellules développent une résistance à cette hormone et ne répondent plus à sa signalisation, causant ainsi l’augmentation du taux de sucre dans le sang. Ceci se traduit donc par une stimulation continue du pancréas, qui à la longue, conduit à son épuisement. Résultat : apparition du diabète de type 2, qui multiplie par 2 à 3 fois le risque de mortalité cardiovasculaire chez l’homme et de 4 à 5 fois chez la femme. En impactant le métabolisme des graisses, le diabète de type 2 favorise le dépôt des graisses au niveau des artères et des vaisseaux sanguins, et conduit donc à de nombreuses complications importantes telles qu’une insuffisance rénale, une artérite des membres inférieurs, des altérations visuelles ainsi qu’un risque majeur d’infarctus du myocarde et d’AVC.

Sucre et hypertension Selon une étude dont les résultats ont été publiés par le British Medical Journal, le sucre ajouté aurait un effet plus aggravant sur les risques d’hypertension artérielle et de maladies cardiovasculaires, que le sel. En effet, consommer plus de 74 g de fructose par jour est lié à une augmentation de 30% d’une pression artérielle dépassant la norme de 140/90 mm Hg, et d’une hausse de 77% d’avoir une pression artérielle qui atteint les 160/100mm Hg. En cas d’hypertension, la pression exercée par le sang sur les parois des vaisseaux sanguins et trop élevée, même au repos. À la longue, cette pression fragilise ces derniers et peut conduite à une athérosclérose, ou à un épuisement du muscle cardiaque. Ceci se traduira donc par un risque plus élevé d’infarctus du myocarde, d’épuisement cardiaque et d’AVC. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la contribution du sucre à notre apport calorique quotidien ne doit pas dépasser les 10%, avec un pourcentage idéal de 5% seulement. Pensez donc à le remplacer par de la stévia ou du miel bio, et de limiter au maximum la consommation d’aliments transformés et de boissons gazeuses et énergétiques.

Related

NOUVELLES 886077564830629542

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item