Le récidiviste Francis Gauthier abasourdi par sa «sentence bonbon»

Le récidiviste Francis Gauthier abasourdi par sa «sentence bonbon»

On entend souvent l'expression «sentence bonbon» pour décrire une condamnation trop clémente, mais il est plus rare d'entendre un condamné le penser de sa propre sentence. C’est le cas de Francis Gauthier qui avait lancé une boisson gazeuse à un itinérant 2016.

«Ma première sentence de toute ma vie, j'ai pogné quatre ans et demi. Mes sentences vont en descendant», avoue-t-il, abasourdi.

L'homme aux lourds antécédents criminels a écopé d'une peine de deux ans moins un jour pour son quatrième vol qualifié commis l'été dernier à Trois-Rivières.

«Il y avait des lacunes dans la preuve de la Couronne au niveau du vol qualifié. On en est donc venu à une suggestion commune dans le dossier», explique Me Karine Bussière, son avocate.

Gauthier était accusé de vol qualifié, complot pour commettre ce vol, séquestration, possession d'arme et de drogue. Son avocate explique qu'en raison de la preuve de la Couronne, la plupart des accusations sont tombées, à l'exception du vol qualifié.

Une journée de détention pour son geste envers un itinérant

Le juge l'a également condamné à une journée de détention pour voie de fait à l'endroit d’un itinérant, lui lançant une boisson gazeuse et publiant la séquence sur les médias sociaux en juin 2016.

La vidéo de son geste avait fait le tour du web et suscité de vives réactions.

Francis Gauthier a une cinquantaine de dossiers judiciaires dans huit districts différents. Il aurait également des liens avec l'organisation criminelle les Rock Machine.

Related

NOUVELLES 3765316513466403603

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item