6 signes précoces et alarmants du cancer anal, dont les gens sont embarrassés de parler !

6 signes précoces et alarmants du cancer anal, dont les gens sont embarrassés de parler !

Le cancer anal est l’un des cancers les plus agressifs, surtout si vous ne le détectez pas pendant ses premières phases. Le fait qu’il se situe dans la zone intime fait de lui un tabou dont la majorité des gens n’arrivent pas à parler, ce qui le rend difficile à diagnostiquer et à traiter. Quels sont donc les signes précoces du cancer de l’anus ?

Qu’est-ce que le cancer anal ? Le cancer anal se développe dans l’ouverture du rectum, ou plus simplement de l’anus, suite à une bosse qui résulte d’une croissance anormale ou incontrôlée des cellules à son niveau. Même s’il n’est pas très répandu, il est souvent négligé car ses symptômes sont très embarrassants et pas faciles à évoquer.

Le cancer colorectal et le cancer anal sont deux cancers distincts. Le premier touche le côlon et le rectum en entier, tandis que le second n’affecte que l’anus, c’est-à-dire l’ouverture du rectum. Il touche plus les femmes que les hommes, et une personne sur quatre est diagnostiquée de ce type de cancer après qu’il ait atteint les nœuds lymphatiques, une personne sur dix après la métastase.

Malheureusement, les cas de cancer anal sont en hausse récemment, même s’il reste toujours plus rare que le cancer du côlon, du rectum ou du cancer colorectal.

Quels sont les symptômes du cancer anal ? Comme tous les types de cancer, le dépistage précoce du cancer anal est crucial pour son traitement et ses chances de guérison. Cependant, il n’est pas toujours facile à réaliser car les symptômes ne sont pas toujours présents.

Voici les 6 principaux symptômes du cancer anal :

– Des démangeaisons au niveau de l’anus – Une sensibilité ou une douleur anale – Un changement du transit intestinal – Des saignements anaux – Un écoulement anormal de l’anus – Une zone dure ou une bosse près de l’anus

Même si nous ignorons toujours les causes exactes du cancer anal, il y a certains facteurs qui favorisent leur apparition : un système immunitaire affaibli, le tabagisme, des irritations anales fréquentes.

Comment détecter le début d’un cancer anal ?

Comme mentionné plus haut, un dépistage précoce est la clé d’un traitement réussi. La médecine offre bon nombre de méthodes pour détecter le cancer anal, dont :

– Le toucher rectal : le médecin examine la cavité anale avec ses doigts afin d’essayer de détecter d’éventuelles anomalies ou bosses au niveau de l’anus.

– L’anuscopie : cette méthode permet une meilleure vue de l’intérieur de l’anus. Elle se fait à l’aide d’un anuscope – un petit instrument tubulaire que le médecin insère à l’intérieur de l’anus. L’anuscopie est généralement réalisée après que le médecin ait détecté une anomalie pendant le toucher anal.

Par conséquent, pour éviter tout trouble de la santé, mieux vaut prévenir que guérir. Optez pour une hygiène de vie saine avec une alimentation équilibrée et une activité sportive régulière.

Related

NOUVELLES 3720757767084282960

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item