Charlotte et son compagnon ont vécu plusieurs jours "normalement" avec… le corps sans vie de leur fille (Photos)

Charlotte et son compagnon ont vécu plusieurs jours

Tout s’est bien passé lors de la grossesse de l’Anglaise Charlotte Szakacs, 21 ans, jusqu’à la 20e semaine. Ce jour-là, la jeune femme a appris que sa fille était atteinte d’une maladie chromosomique. Et un peu moins d’un mois après sa naissance, la petite Evlyn a, comme craint, perdu la vie. Mais ses parents n’ont pas voulu l’abandonner…

Le 13 décembre dernier, Charlotte et son compagnon filaient aux urgences pour l’accouchement de la jeune femme de 21 ans. Mais les nombreux tests effectués durant la grossesse de Charlotte se sont avérés corrects : le cerveau de la petite Evlyn était sous-développé et ses voies respiratoires ainsi que ses poumons étaient trop peu développés pour survivre : « Très vite, son état s’est aggravé », explique Charlotte au Mirror. Durant quatre semaines, Charlotte, son compagnon et les médecins ont tout fait pour la maintenir en vie, sans succès.

Le 10 janvier dernier, Evlyn perdait la vie dans les bras de ses parents. Mais après le décès de leur fille, Charlotte et Attila ont eu l’occasion de rester encore plusieurs jours avec leur fille. Alors qu’Evlyn était dans un lit froid, ses parents sont restés avec elle durant 12 jours. Ils ont même reçu l’occasion de lui faire des câlins et d’aller la promener : « Peu de gens savent qu’on peut faire ça en tant que parents. D’autres mères ont déjà pris contact avec moi pour dire qu’en faire de même aurait pu les aider lors de la perte de leur enfant. Je sais que ce choix peut paraître étrange, mais pour nous, c’était important de passer encore un peu de temps avec elle ».



D’autant plus que, après ces 12 premiers jours à l’hôpital, Charlotte et Attila ont même pu ramener leur fille décédée à la maison durant 4 jours : « J’étais stressée, car je ne savais pas ce qu’on allait ressentir. Mais c’était rassurant de la savoir avec nous ». C’est ainsi que les parents ont continué à vivre normalement avec le corps sans vie de leur fille durant plusieurs jours. Jusqu’au 26 janvier dernier, jour où elle a été enterrée. 

Related

NOUVELLES 8854592689001215097

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item