Ils coupent ÇA en 2 et le fourrent dans la fillette de 3 ans. Le résultat lui donne une nouvelle vie.

Ils coupent ÇA en 2 et le fourrent dans la fillette de 3 ans. Le résultat lui donne une nouvelle vie.

Qian Hongyan habite le Yunnan, une province au sud de la Chine. À seulement trois ans, un événement dramatique a changé sa vie pour toujours. Un énorme camion l’a percutée et a écrasé toute la partie inférieure son corps : de la taille jusqu'aux pieds. “Je l’ai vu à la dernière seconde. Je me trouvais de l’autre côté de la rue et je n’ai rien pu faire”, se souvient Zhou Huan-Ping, la mère de la fillette. “L’image de ma petite fille qui disparaît sous ces roues immenses, qui étaient plus grandes qu’elle, me hantera jusqu’à la fin de ma vie.”


Qian ne peut survivre à cet accident que si les médecins lui amputent ses deux jambes, ses hanches et ses côtes inférieures. Après l’opération, le corps de la fillette n’est plus qu’un énorme moignon. Ses parents n’ont pas suffisamment d’argent pour lui acheter des prothèses, qui coûtent extrêmement cher. Mais en voyant l’état de sa petite-fille, le grand-père de Qian imagine une solution pour lui éviter de rester alitée toute sa vie. Il coupe en deux un ballon de basket et le place dans le corps de la fillette. Il lui donne ensuite deux poignées en bois. Et ce qui était auparavant inimaginable se produit finalement : le fillette peut enfin se déplacer toute seule !

“Je me suis réveillée et mes jambes étaient glaciales”, se souvient Qian. “J’ai demandé à ma maman si elle pouvait me mettre des chaussures. Elle n’a pas répondu mais j’ai senti ses larmes couler sur mon visage. Alors j’ai su que je ne pourrai plus jamais porter de chaussettes, de chaussures ou de pantalons dans cette vie. Je marche avec un ballon de basket !”


Dans son village, les gens la surnomment “la fille basketball”. Mais grâce à Internet, son histoire fait le tour du pays. Et à 12 ans, il arrive à Qian un événement qui lui semblait impossible : pour la première fois, elle retrouve des jambes ! Les dons des internautes lui ont permis d’avoir des prothèses spéciales pour son cas.


Pourtant, pour sa dernière épreuve, Qian n’a pas besoin de prothèses. La jeune fille est membre d’un club de natation pour enfants handicapés. C’est l’unique club de ce genre en Chine. “C’était beaucoup plus difficile pour moi d’apprendre à nager par rapport aux autres enfants”, explique Qian. “C’est comme si je ne pouvais pas flotter, je coulais sans arrêt.” Mais l’ancienne “fille basketball” refuse de baisser les bras. Et deux ans après sa première leçon, elle gagne le championnat national de natation pour enfants handicapés en 2009 ! Sa première médaille d’or ! Qian s’entraîne plus de 4 heures par jour et rêve un jour de gagner les jeux paralympiques.


C’est incroyable ce que cette fille sans jambes arrive à accomplir ! Et même si la jeune femme, aujourd’hui âgée de 20 ans, adore ses nouvelles prothèses, elle ne peut toujours pas se passer de son ballon de basket : “C’est beaucoup plus facile de sortir de l’eau avec le ballon,” confie-t-elle.


Qian Hongyan est une source d’inspiration pour chacun d’entre-nous. Dès le début, la jeune chinoise a refusé de laisser son handicap dicter sa vie et elle a suivi son propre chemin, plus déterminée que jamais, que ce soit sur des prothèses ou un ballon de basket.

Related

NOUVELLES 7581984735787332830

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item