Caroline battue par son compagnon: "Sans FaceTime, je ne serais peut-être plus là"

Caroline battue par son compagnon:

Alors qu’elle devait fêter le nouvel an le 31 décembre dernier, la journée de Caroline, une habitante de Grammont, a tourné au cauchemar à cause de son compagnon qui l’a violemment agressée et saccagé son appartement. Il risque un an de prison.

« Vers 16 heures, je suis rentrée à mon appartement après mon travail, et j’ai eu le malheur d’accorder plus d’attention à ma fille de 2 ans qu’à mon ex », explique la jeune femme à nos confrères du Laatste Nieuws . Sous l’influence de l’alcool, l’homme a, pour des raisons qui restent à déterminer, pété les plombs. Il a alors violemment agressé Caroline, avant de se rendre dans sa chambre pour tout saccager. Il a défoncé plusieurs portes de l’appartement et briser une fenêtre avant de jeter une armoire.

Il s’en est alors pris à nouveau à Caroline : « Elle s’est pris plusieurs coups de poing au visage », a expliqué son avocat. « Je me suis fait toute petite et me suis jetée sur ma fille pour la protéger. Il continuait à me frapper et ne voulait pas s’arrêter, j’avais très peur », a quant à elle raconté la jeune femme. « Heureusement, j’ai pu vite lancer un appel FaceTime à mon père, et il a pu voir en direct ce qu’il se passait ».

Le père de Caroline a, alors, à toute allure pris la direction de l’appartement de sa fille. Une fois devant la porte d’entrée, il n’a eu d’autres choix que la forcer. Il a ensuite pu mettre fin au calvaire de sa fille, non sans prendre lui aussi plusieurs coups. « Si mon père n’était pas intervenu, il m’aurait peut-être tuée », réalise Caroline.

La jeune fille s’en sort finalement avec un nez cassez, une fracture de l’orbite, une lèvre déchirée et une dent cassée. Grièvement blessée, elle a été emmenée à l’hôpital.

Caroline n’a désormais plus de contact avec son ex-compagnon, qu’elle a fréquenté durant trois mois. Durant le procès, I.V., bien connu de la justice pour d’autres faits de violence, a expliqué qu’il regrettait son geste et qu’il a agi de la sorte à cause de l’alcool. Caroline, elle, n’a pas encore osé retourner dans son appartement et vit chez ses parents.

Related

NOUVELLES 3101426550501297183

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item