Ne dormez jamais avec votre animal de compagnie, ne mettez pas votre vie en danger ! Voici pourquoi

Ne dormez jamais avec votre animal de compagnie, ne mettez pas votre vie en danger ! Voici pourquoi

Si vous avez un animal de compagnie, vous partagez probablement avec lui votre séjour, vos meubles, et même votre chambre à coucher, n’est-ce pas ? Dans ce cas, il faut vraiment que vous arrêtiez de dormir avec votre animal de compagnie car cela peut être très dangereux…

Il est vrai que les animaux de compagnie tels que les chats ou les chiens, s’accaparent une grande partie dans votre vie et ont tendance à vous accompagner et à être proche de vous tout le temps. Vous les aimez à tel point que vous oubliez parfois qu’ils restent des animaux et vous leur permettez d’acquérir de mauvaises habitudes.

Mais sachez que vos compagnons, aussi affectueux et mignons soient-ils, développent des parasites ou des vers dans leur organisme. Quand ils sont en bas âge, cette prolifération de parasites peut mettre leur vie en péril, car ils contaminent la circulation sanguine et s’attaquent aux organes vitaux tels que le foie, la rate, le cœur, etc. Ils se transmettent à travers les matières fécales ou via un environnement contaminé, et leur développement est favorisé pendant les périodes de chaleur et les mises bas.

Quels sont les signes qui indiquent que votre animal de compagnie souffre d’une prolifération de parasites ?

Manque d’appétit Perte de poids significative Selles irrégulières, alternant entre diarrhée et constipation Présence de sang dans les selles Vomissements Signe du traîneau : l’animal se frotte le derrière par terre pour soulager les démangeaisons Présence de minuscules corps blancs autour de l’anus

Qu’est-ce que la vermifugation ? Les experts tirent la sonnette d’alarme concernant ces parasites qui peuvent être transmis à l’homme et dont la contamination peut se révéler fatale. En effet, quand ils pénètrent dans le corps humain, ils peuvent causer des troubles plus ou moins bénins allant de l’appendicite ou de l’occlusion intestinale, à une contamination des tissus musculaires et cérébraux. Dans ce cas, ils peuvent engendrer des troubles oculaires, neurologiques et même le décès de la personne contaminée. Le plus important serait donc de prévenir tout risque d’infection, en procédant à la vermifugation, 2 à 3 fois par an minimum. La vermifugation se fait selon deux méthodes, prescrites par le vétérinaire. La première consiste à tuer les parasites en utilisant un vermicide, tandis que la seconde consiste à les faire sortir à l’aide d’un vermifuge. Si vous avez plusieurs animaux domestiques, il faut procéder à leur vermifugation en même temps pour éviter qu’ils ne se contaminent les uns les autres. Selon le type de médicament utilisé, le traitement peut se faire en une seule fois ou durer 4 à 5 jours. Il est aussi conseillé de le faire pendant la période de chaleur et 15 jours avant la mise bas pour protéger les petits à naître. Il est important de savoir que ce procédé affaiblit l’animal et perturbe momentanément ses anticorps. Il faut donc le protéger des infections et éviter de le vacciner pendant le traitement.

En outre, une bonne hygiène de votre animal de compagnie et de ses accessoires (laisse, collier, gamelle…) est cruciale pour prévenir la prolifération des parasites. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, qui vous fournira également le planning des vaccins qui doivent être faits à temps et renouvelés chaque année pour immuniser votre animal et éviter qu’il ne tombe malade.

Related

NOUVELLES 6133362140913672778

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item