Ce petit garçon offre le parfum de sa mère morte à sa professeure. Ce qu’elle fait ensuite va changer sa vie pour toujours!

Ce petit garçon offre le parfum de sa mère morte à sa professeure. Ce qu’elle fait ensuite va changer sa vie pour toujours!

Les professeurs aiment à penser qu’ils connaissent bien leurs élèves, mais Jeanne Thompson vient de découvrir à quel point les apparences sont souvent trompeuses. Il lui a suffi de se focaliser sur un petit garçon de sa classe. Ce sont des histoires comme celle-ci qui nous aident à regarder la vie sous un nouveau jour.

Le premier jour de classe, Jeanne se tient devant ses élèves de CM2. Elle accueille ses élèves, et leur dit qu’ils seront tous traités sur un pied d’égalité. C'est une chose qu’elle aime dire, même si elle sait bien que ce n’est pas tout à fait la vérité. Et pour cause, c’est tout à fait impossible, en particulier cette année, où Teddy Stoddard se tient assis au troisième rang.

Jeanne l’a remarqué l’année précédente dans la cour d’école. Il jouait rarement avec les autres enfants, ses vêtements étaient souvent sales, et il avait besoin d’une assistance constante. Les premiers mois où elle est sa maîtresse, Jeanne n’a pas d’autres choix que de donner des "F" à ses devoirs, même si cela lui brise le coeur.


Jeanne est curieuse et souhaite en savoir plus à propos de Teddy, elle jette donc un coup d'oeil à ses carnets d’école. En CP, son professeur écrit : "Teddy est un enfant sympathique, curieux, qui aime rire. Il fait ses devoirs consciencieusement et il est toujours poli. C’est un véritable plaisir de l’avoir en classe."

Le professeur de CE1 de Teddy écrit ceci : "Teddy est un élève excellent. Il est apprécié par ses camarades, mais la maladie de sa mère l’affecte profondément. Sa vie doit être difficile à la maison."

Quand Teddy est en CE2, son maître écrit cela : "Teddy continue à travailler dur, et malgré le décès de sa maman qui a rendu les choses très difficiles, aujourd’hui, il fait toujours de son mieux. Malheureusement, son père ne semble pas s’intéresser beaucoup à Teddy, et je crains que sa situation familiale ait bientôt un effet négatif sur lui si des mesures ne sont pas prises rapidement."

En CM1, le professeur de Teddy écrit ces commentaires : "Teddy est très renfermé et ne montre pas beaucoup d’intérêt pour l’école. Il n’a pas beaucoup d’amis, il s’endort parfois en classe et arrive souvent en retard à l’école. Il semble que Teddy puisse devenir un cas difficile."

Maintenant, Jeanne comprend pourquoi Teddy est comme il est. Mais que peut-elle bien y faire ?

Le milieu de l’année scolaire arrive et c’est la période de Noël. Jeanne reçoit des cadeaux de tous ses élèves, la plupart d’entre eux sont emballés dans de beaux papiers, ornés d’un noeud - sauf un. Parmi eux, se trouve un paquet emballé dans du papier marron.

Jeanne commence à ouvrir les cadeaux devant la classe, et quand elle déballe celui avec le papier marron et en sort un bracelet en plastique avec une bouteille de parfum à moitié vide, certains élèves commencent à rire. Alors, elle vaporise du parfum sur ses poignets et les frottent ensemble.

Elle ferme ses yeux brièvement pour sentir le parfum et à sa grande surprise, quand elle les réouvre, elle voit Teddy devant elle : "Madame Thompson, aujourd’hui vous avez la même odeur que ma maman."

Quand les élèves partent après la classe, Jeanne s’effondre, en pleurs. Après avoir reçu un si beau cadeau de Teddy, elle ne peut pas s’empêcher de faire plus attention à lui en classe. Quand elle l’encourage, elle ne peut pas s’empêcher de voir cette petite pointe de positivité qui émane de lui, quelque chose qui a été étouffé par la tristesse et la solitude pendant trop longtemps. Et plus Jeanne l’encourage, plus il regagne en motivation.

À la fin de l’année scolaire, Teddy obtient des bonnes notes et il est un des meilleurs élèves de la classe de Jeanne.

Une année plus tard, Jeanne trouve un mot qui a été glissé sous sa porte. Il vient de Teddy, et il dit que de tous ses professeurs d’école primaire, elle est de loin sa préférée. Six ans plus tard, Jeanne reçoit un autre message de Teddy, il vient d’avoir son diplôme et il est troisième de sa classe.

Quatre ans plus tard, Jeanne reçoit une autre lettre de Teddy. Il lui explique que ça n’a pas toujours été facile de continuer l’école, mais qu’il est resté motivé tout ce temps grâce à elle. Il a eu son baccalauréat et a même été major de promo.

Il n’oublie pas de mentionner que Jeanne est toujours sa professeure préférée.


Puis quatre années plus tard, Teddy écrit à nouveau à Jeanne pour lui dire que tout va pour le mieux pour lui, et que, grâce à son exemple, il continue de se battre pour apprendre et réussir. Comme d'habitude, il écrit aussi que Jeanne reste sa professeure préférée (et le sera sans doute pour toujours), et que son nom a changé légèrement. La lettre est signée "Theodore F. Stoddard, M.D."

Mais ce n’est pas encore la fin de cette histoire. Deux ans plus tard, Jeanne reçoit une nouvelle lettre. Teddy lui écrit qu’il a rencontré une jeune femme. Ils sont amoureux et veulent se marier. Il confie à Jeanne que son père étant décédé quelques années auparavant, il souhaite de tout coeur que ce soit elle qui assiste à la cérémonie en tant que membre de la famille, à savoir comme parent du marié. Jeanne accepte, bien sûr.

Et le grand jour venu pour Teddy, Jeanne arrive à la cérémonie avec le bracelet en plastique que lui avait donné Teddy des années en arrière - elle porte aussi le parfum de sa mère.


Cela nous montre à quel point il est essentiel de comprendre que chacun a son histoire et qu’il y a une raison au fait qu’une personne est ce qu’elle est. Lorsqu’une histoire est tragique, il ne tient qu'à nous de chercher le potentiel, de briser les barrières et de révéler le talent que chacun d’entre nous porte au fond de lui.

Ce type d’effort peut marcher merveilleusement bien et mener à de grandes récompenses, en particulier quand il s’agit d’enfants.

Related

NOUVELLES 8905139419656600721

Enregistrer un commentaire

Hot in week

Recent

Comments

item